nordpass logo

La cybersécurité
pour les PME

  • Un guide pour que les petites et moyennes entreprises puissent se familiariser à la cybersécurité.

Introduction

Internet est devenu indispensable. Aujourd'hui, les entreprises de toutes tailles s'appuient sur le World Wide Web dans presque tous les aspects de leurs activités. Mais, si Internet a aidé les entreprises à se développer, il a également introduit de sérieux risques liés à la sécurité. La cybercriminalité est la forme d'activité criminelle qui connaît la croissance la plus rapide à l'heure actuelle, les violations de données et leurs coûts énormes faisant la une des journaux presque quotidiennement. On peut dire que la cybersécurité est devenue une préoccupation pour l'ensemble du monde des affaires.

Une chose que nous avons apprise au cours des dernières années est que personne n'est à l'abri, car la cybersécurité n'est plus seulement l'affaire des grandes entreprises. Les cybercriminels ont trouvé une nouvelle cible de choix : les petites et moyennes entreprises, qui n'ont souvent pas les ressources nécessaires pour faire face aux menaces de sécurité croissantes.

Les PME doivent tirer parti des technologies innovantes. C'est essentiel si elles veulent réussir dans l'économie actuelle, mais ces organisations doivent être parfaitement conscientes des dangers que représentent ces technologies. Savoir ce qu'il faut surveiller et comment mettre en place des défenses de cybersécurité devrait figurer sur la liste des priorités de toute PME de nos jours.

Face à ces défis, les PME s'attachent à atténuer tout risque de cyberattaque ou de violation de données. De récents incidents très médiatisés ont incité les petites entreprises à revoir et à réévaluer leurs pratiques de sécurité. En conséquence, beaucoup font de leur mieux pour s'adapter.

Des chiffres Chiffres

  • Au cours des dernières années, nous avons été témoins d'une série de cyberattaques réussies dirigées contre certaines des entreprises les plus importantes du monde. Le rythme auquel ces violations se produisent est à la fois spectaculaire et effrayant. Étant donné que les médias et les forces de l'ordre ont tendance à se concentrer sur les attaques et les violations à grande échelle, il est facile d'oublier que les PME courent souvent un risque encore plus grand et qu'elles sont beaucoup plus vulnérables aux activités de cybercriminalité.
  • Voici quelques statistiques de base qui définissent l'étendue et l'urgence du problème auquel les PME sont confrontées.
  • Le rapport du Ponemon Institute révèle que, rien qu'en 2019, 66 % des PME ont subi une cyberattaque, et 63 % ont été confrontées à une violation de données.

  • Plus préoccupant encore, la cybercriminalité constitue une menace existentielle pour les PME. Statista note que le coût moyen d'une cyberattaque s'élève à environ 8,64 millions de dollars, tandis que l{link2} indique que 60 % des petites et moyennes entreprises victimes dune cyberattaque grave font faillite dans les six mois.

Pourquoi les PME attirent-ellesl'activité cybercriminelle ?

  • Le nombre de petites et moyennes entreprises (PME) prises pour cible par les cybercriminels n'a jamais été aussi élevé. Plusieurs raisons font des PME une cible attrayante pour les cybercriminels, mais la principale est simple. Les petites entreprises représentent des cibles plus faciles que les grandes organisations car elles n'ont souvent pas les ressources nécessaires pour se protéger de la cybercriminalité et ne disposent pas d'une expertise interne suffisante pour faire face aux cyberattaques et au paysage changeant des cybermenaces.
  • Parfois, les PME fonctionnent avec un faux sentiment de sécurité. Selon Forbes, 57 % des propriétaires de petites entreprises pensent qu'ils ne seront pas la cible de cyberattaques. Cette vision déformée est l'une des principales raisons pour lesquelles les PME sont si attrayantes pour les cybercriminels.

Les menaces de cybersécurité les plus courantes

Hameçonnage

L'hameçonnage est une forme d'ingénierie sociale. En termes simples, une attaque d'hameçonnage se produit lorsqu'un interlocuteur malveillant se fait passer pour un contact de confiance pour amener l'utilisateur à cliquer sur un lien malveillant, à télécharger un fichier malveillant ou à donner accès à des comptes sensibles.

Les attaques par hameçonnage comptent parmi les menaces les plus dangereuses et les plus répandues auxquelles les petites entreprises sont confrontées. Selon le rapport 2020 de Verizon sur les enquêtes relatives aux violations de données (DBIR), 22 % des violations en 2019 impliquaient de l'hameçonnage. En 2020, 75 % des organisations à travers le monde ont subi une attaque par hameçonnage de quelque sorte que ce soit.

Les attaques par hameçonnage deviennent de plus en plus sophistiquées. Les attaquants trouvent des moyens nouveaux et plus convaincants d'imiter des contacts professionnels légitimes. C'est ce qui rend les escroqueries par hameçonnage si difficiles à détecter et à combattre. Plutôt que d'exploiter les faiblesses de la cybersécurité au sein des entreprises, les attaquants utilisent l'ingénierie sociale pour cibler les humains au sein de l'organisation.

L'erreur humaine est un facteur important dans la plupart des violations de données.

Attaques par rançongiciel

Les attaques par rançongiciel sont une autre menace de cybersécurité courante qui touche des milliers de petites entreprises chaque année. Ces dernières années, les attaques par rançongiciel sont devenues plus fréquentes, car elles s'avèrent extrêmement lucratives pour les attaquants. Le rapport 2020 de Verizon sur les enquêtes relatives aux violations de données (DBIR) révèle que 83 % de l'ensemble des cyberattaques visant des PME de moins de 1 000 employés ont une motivation financière.

Lors d'une attaque par rançongiciel, les pirates informatiques cryptent les données de l'entreprise afin qu'elles ne puissent pas être consultées ou utilisées de quelque manière que ce soit et, comme son nom l'indique, demandent une rançon pour les débloquer. C'est un cauchemar pour toute entreprise.

Les PME sont particulièrement vulnérables à ce type d'attaques. Le rapport Datto souligne qu'une PME sur cinq est victime d'une attaque de rançongiciel, la rançon moyenne demandée s'élevant à environ 5 900 dollars USD. La principale cause des attaques par rançongiciel est l'envoi d'e-mails d'hameçonnage. Rien qu'au cours du premier trimestre 2020, les attaques de rançongiciel contre les PME ont augmenté de 67 %. Le pire, c'est qu'en 2020, 73 % de toutes les attaques de rançongiciel ont réussi. Il ne serait pas exagéré de dire que les attaques de rançongiciel peuvent constituer une menace existentielle pour toute PME.

Mots de passe faibles

L'utilisation par les employés de mots de passe faibles, réutilisés ou compromis est un autre problème majeur de cybersécurité qui met les petites entreprises en danger. Bien que les risques liés à l'utilisation de mots de passe faibles soient aujourd'hui bien connus, certaines PME ont encore du mal à établir des pratiques de mot de passe à l'échelle de l'entreprise ou à suivre l'utilisation des mots de passe par leurs employés.

Selon une étude récente, 47 % des PME ont signalé qu'une cyberattaque dont elles ont été victimes impliquait le mot de passe compromis d'un employé et que le coût moyen d'une telle attaque s'élevait à 384 598 dollars USD. Nos propres recherches ont révélé que 73 % des mots de passe les plus populaires au monde pourraient être déchiffrés en moins d'une seconde.

Un rapport de Google révèle que deux tiers des utilisateurs réutilisent leurs mots de passe soit sur leurs comptes professionnels, soit entre leurs comptes professionnels et personnels.

Menaces internes à l'entreprise

Elles sont décrites comme un risque pour une entreprise posé par les actions des employés, anciens employés, partenaires commerciaux ou associés. Ces attaques sont souvent les plus dangereuses, car les employés ou partenaires de l'entreprise peuvent accéder aux données critiques plus facilement que n'importe quelle personne extérieure à l'entreprise.

Un rapport de Verizon consacré aux menaces internes a révélé des chiffres alarmants. Selon ce rapport,, 57 % des violations de bases de données impliquaient des menaces internes, tandis que 20 % des incidents de cybersécurité et 15 % des violations de données sont dus à un abus de privilèges. Une autre étude a signalé que 71 % des utilisateurs ont accès aux données de l'entreprise qu'ils ne devraient pas être en mesure de voir.

Prévenir les menaces de cybersécurité

  • Protégez votre entreprise avec NordPass.

Aider les PME à surmonter de cybersécurité les plus courantes

la cybersécurité est un problème extrêmement difficile, rendu encore plus compliqué par les ressources limitées dont disposent les PME. Néanmoins, il existe des moyens d'aborder de manière proactive les menaces et les problèmes évoqués ci-dessus.

Nous fournissons ci-dessous des explications, des conseils et des recommandations sur ce que les PME peuvent faire pour améliorer leur sécurité virtuelle et ainsi minimiser le risque d'être touchées par une cyberattaque.

Déterminez vos vulnérabilités

Toute PME désireuse de renforcer sa cybersécurité doit d'abord évaluer les risques susceptibles de compromettre la sécurité de ses réseaux, systèmes ou informations. Détecter et analyser les menaces possibles vous aidera à préparer un plan et à combler les éventuelles lacunes de votre stratégie de cybersécurité.

Assurez-vous d'examiner où et comment vous stockez les données de votre entreprise et qui peut y accéder.

Évaluez qui peut vouloir accéder aux données et comment cette personne pourrait s'y prendre. Déterminez les niveaux de risque ainsi que les points d'entrée d'éventuelles cyberattaques et violations.

Une fois que vous avez terminé l'analyse et que vous avez identifié les menaces potentielles pour la cybersécurité, utilisez ces informations pour développer ou affiner votre stratégie de sécurité. N'oubliez pas de revoir et de réviser régulièrement la stratégie et d'informer votre personnel de tout changement.

Conseil :

  • Envisagez de faire appel à un professionnel pour évaluer la sécurité de votre entreprise.

Formation du personnel à la cybersécurité

Malheureusement, dans de nombreuses petites entreprises, les employés sont trop souvent sous-préparés lorsqu'il s'agit de se protéger et de protéger leur entreprise contre les cyberattaques.

La formation à la cybersécurité devrait être incontournable à notre époque.

Si votre entreprise ne dispose pas des ressources nécessaires pour externaliser la formation à la cybersécurité, veillez à ce que vos employés soient eux-mêmes au courant des politiques de sécurité de l'entreprise. Informez-les sur les politiques de protection des données de l'entreprise afin de sensibiliser votre personnel. Prenez le temps de répondre aux questions ou de clarifier les points de confusion. Organisez également des suivis avec les collaborateurs qui travaillent dans votre entreprise de longue date. Veillez à diffuser des messages de sensibilisation pour informer les employés de toute nouvelle modification des directives.

Conseils :

  • Introduisez une politique de mot de passe à l'échelle de l'entreprise.
  • Envisagez de définir une politique d'utilisation du courrier électronique à l'échelle de l'entreprise.
  • Établissez des suivis réguliers.

Sécurisez votre base de données

De nos jours, tout est stocké dans des bases de données. Elles contiennent beaucoup de données, et les données sont devenues un bien précieux, notamment aux yeux des cybercriminels. Il peut s'agir de dossiers clients, de détails de carte de crédit ou de documents internes à l'entreprise. Il n'est pas surprenant que la sécurité des bases de données soit devenue un débat brûlant. Pour les entreprises, il est tout aussi important de choisir une base de données optimisée pour éviter de telles violations que de prendre des mesures proactives pour assurer la sécurité d'une base de données.

Conseils :

  • Séparez les serveurs de bases de données et les serveurs Web.
  • Auditez et surveillez l'activité de la base de données.
  • Désactivez l'accès du réseau public aux serveurs de base de données.
  • Chiffrez votre base de données.

Sauvegardez vos données

Pensez à quel point votre entreprise repose sur des données : commandes, détails des paiements, devis et informations sur les clients. Imaginez maintenant ce qui se passerait si vous perdiez soudainement l'accès à toutes ces données.

Il est essentiel pour toute entreprise, quelle que soit sa taille, de sauvegarder régulièrement ses données et de les stocker en toute sécurité.

En faisant des sauvegardes une priorité, vous vous défendez de manière proactive contre une variété de menaces de cybersécurité.

Conseils :

  • Identifiez les données essentielles que vous devez sauvegarder.
  • Stockez vos sauvegardes sur une machine hors ligne si possible.
  • Établissez un calendrier de sauvegarde régulier.

Utilisez un logiciel antivirus

Les logiciels antivirus, qui constituent souvent la première ligne de défense proactive, doivent être utilisés sur tous les postes de travail, ordinateurs de bureau et ordinateurs portables de l'entreprise. Un logiciel antivirus de base est généralement inclus dans les systèmes d'exploitation les plus courants. Si vous ne disposez pas des ressources nécessaires pour acheter un logiciel tiers, assurez-vous d'activer tous les outils antivirus et anti-logiciels malveillants par défaut inclus dans le système d'exploitation. Sinon, une bonne idée pour toute PME est d'investir dans un logiciel antivirus tiers fiable.

La plupart des développeurs d'antivirus peuvent offrir un produit plus robuste avec une capacité de détection nettement supérieure à celle des outils par défaut du système d'exploitation. Les smartphones, tablettes et autres appareils électroniques peuvent nécessiter une approche différente, mais assurez-vous de ne pas les négliger, car un seul point d'entrée compromis peut suffire à provoquer une violation.

Conseils :

  • Lorsque vous choisissez un logiciel antivirus, tenez compte du taux de détection.
  • Les logiciels antivirus à usage professionnel doivent analyser les courriels, les pièces jointes et les documents et fournir un pare-feu robuste.
  • Tenez compte de la quantité de ressources système que votre antivirus utilisera.

Déployez un gestionnaire de mots de passe

Les mots de passe faibles, compromis ou réutilisés sont la principale raison des violations de données. La lassitude à l'égard des mots de passe est réelle et touche à peu près tout internaute. Notre récente étude a révélé qu'en 2020, un internaute moyen possédait une centaine de mots de passe.

Beaucoup de ces mots de passe sont constamment réutilisés, et certains d'entre eux peuvent avoir fait l'objet d'une violation et sont maintenant disponibles sur le Dark Web.

Malheureusement, cela rend les cyberattaques beaucoup plus faciles à mener et beaucoup plus efficaces. Dans tous les cas, les solutions de gestion des mots de passe sont indispensables pour les entreprises de toute taille.

Un logiciel de gestion des mots de passe fiable pour les entreprises offre un coffre-fort chiffré à partir duquel vous et vos employés pouvez récupérer les mots de passe rapidement et en toute sécurité. Il élimine le besoin de feuilles de calcul, qui stockent souvent les mots de passe en texte brut et ne sont pas protégés. Les gestionnaires de mots de passe d'entreprise tels que NordPass Business assurent également une gestion efficace des utilisateurs à partir d'un seul endroit (le panneau d'administration) et offrent des fonctionnalités telles que les groupes pour une gestion plus efficace.

Les gestionnaires de mots de passe font plus que protéger les mots de passe. La plupart offrent un moyen de protéger d'autres données sensibles, telles que les cartes de crédit, les notes sécurisées et les informations personnelles. Par exemple, NordPass Business propose des outils et des fonctionnalités de sécurité supplémentaires, tels qu'un générateur de mot de passe, un scanner de violation de données et un outil de santé de mot de passe.

Conseils :

  • Envisagez la compatibilité multiplateforme afin que vous et vos employés puissiez accéder aux mots de passe sur les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables et les appareils mobiles.
  • Examinez les capacités de gestion des utilisateurs.
  • Lisez attentivement les politiques de confidentialité et de sécurité du fournisseur et tenez-en compte.
  • Recherchez un service avec un support client fonctionnant 24 h/24 et 7 j/7.

Maintenez vos logiciels à jour

Si vous utilisez un ou plusieurs logiciels propriétaires sur les appareils de votre entreprise, ils doivent être régulièrement mis à jour avec les correctifs du développeur, tout comme les systèmes d'exploitation. Avez-vous déjà été interrompu(e) par une notification vous invitant à mettre à jour une certaine application ? Elles peuvent être ennuyeuses, et la plupart d'entre nous sont coupables de les reporter à une date indéterminée. Cependant, les mises à jour régulières sont cruciales pour la cybersécurité de votre entreprise.

Les mises à jour permettent non seulement d'ajouter de nouvelles fonctionnalités et caractéristiques, mais aussi de corriger les éventuelles failles de sécurité. Veillez à faire savoir à votre personnel quand les mises à jour sont prêtes et comment les installer. Expliquez qu'il est important de le faire immédiatement pour la sécurité de l'ensemble de l'entreprise.

Conseils :

  • Activez les mises à jour automatiques.
  • Mémorisez le calendrier des mises à jour du logiciel.

Utilisez l'authentification multifacteur

L'authentification multifacteur (MFA) peut jouer un rôle essentiel dans votre stratégie globale de cybersécurité. La MFA est une forme d'authentification qui fournit une couche de sécurité supplémentaire à chaque plateforme ou application à laquelle vous ou vos employés accédez et que vous utilisez.

Si vous avez la possibilité d'utiliser la MFA pour l'un de vos comptes professionnels, n'hésitez pas à le faire.

Il existe une variété de méthodes d'authentification multifacteur disponibles, mais toutes sont conçues pour fournir cette couche de sécurité supplémentaire.

La MFA contribue à la sécurité, à la productivité et à la conformité. Elle fournit également aux entreprises un moyen efficace de protéger l'infrastructure organisationnelle.

La MFA fonctionne en demandant plusieurs formes de vérification pour prouver l'identité de l'utilisateur. Pour n'en nommer que quelques-uns, il peut s'agir de SMS, de codes de courrier électronique ou d'appels téléphoniques. Vous pouvez choisir une option qui répond le mieux aux besoins de votre entreprise pour vous assurer qu'elle n'interfère pas avec le fonctionnement efficace du lieu de travail.

Conseils :

  • Si votre entreprise utilise des logiciels basés sur le cloud, vous devez exiger de vos employés qu'ils utilisent toujours la MFA.
  • Toute connexion à un bureau à distance devrait nécessiter une MFA.
  • Envisagez une politique à l'échelle de l'entreprise qui obligerait chacun à utiliser la MFA pour les comptes ou les applications liés au travail.

Sécurisez votre réseau

En définitive, plus vous pouvez mettre en place de mesures de sécurité, mieux c'est. De nos jours, les cybercriminels étant de plus en plus doués pour intercepter et espionner les réseaux, la sécurisation du réseau de votre entreprise doit figurer en tête de votre liste. Le moyen le plus simple d'y parvenir est de déployer un service de réseau privé virtuel (VPN) au sein de votre entreprise.

Un VPN chiffre la connexion Internet et les données transférées sur votre réseau d'entreprise. Des services tels que NordVPN offrent également d'autres fonctionnalités telles qu'une fonctionnalité Kill Switch, conçue pour déconnecter le matériel du réseau si la connexion protégée est soudainement perdue. Votre réseau d'entreprise est ainsi protégé contre les fuites de données inattendues et indésirables. Avec un VPN pour une utilisation à l'échelle de l'entreprise, vos employés peuvent utiliser le Wi-Fi en toute sécurité sans compromettre les données sensibles lorsqu'ils travaillent à domicile. Cela est particulièrement important pendant la pandémie de COVID-19, car de nombreuses entreprises sont obligées de déplacer leurs opérations en ligne.

Conseils :

  • Lorsque vous choisissez un VPN pour votre entreprise, tenez compte du protocole de chiffrement.
  • Assurez-vous que le service offre une vitesse de connectivité adéquate pour votre entreprise.
  • Un service VPN fiable doit proposer une fonctionnalité Kill Switch.
  • Tenez compte des politiques de registres d'activités du fournisseur de services VPN.
  • L'assistance clientèle doit être disponible 24 h/24 et 7 j/7 pour garantir la stabilité de la connectivité réseau de l'entreprise.

Dernières réflexions

Chaque jour, une nouvelle organisation est touchée par une cyberattaque. Il s'agit d'universités, d'écoles, de prestataires de soins de santé, d'institutions gouvernementales et d'entreprises de toutes tailles. N'importe qui peut être victime d'une cyberattaque. La tendance actuelle suggère que de telles attaques ne feront qu'augmenter à l'avenir.

Les experts en sécurité parlent déjà de la cyber-résilience des PME et de la façon dont elle peut améliorer la cybersécurité globale de votre organisation. Les cyberattaques contre les PME étant en forte augmentation, une bonne préparation vous permettra de résister à toutes les menaces et de vous rétablir rapidement en cas d'attaque ou de violation réelle. N'oubliez pas : adopter une approche proactive de la cybersécurité et rendre les petites et moyennes entreprises plus résilientes.

Tout en continuant à protéger, détecter et réagir en 2021, n'oubliez pas de suivre les dernières tendances en matière de cybersécurité, car les pirates informatiques ne cessent de trouver des moyens plus sophistiqués et créatifs de nuire à votre entreprise.

Nous espérons que vous avez trouvé ce guide de cybersécurité utile. Si vous avez des questions sur la façon dont vous pouvez déployer un gestionnaire de mots de passe ou un service VPN pour assurer la sécurité de votre entreprise, n'hésitez pas à nous contacter.

Restez bien en sécurité, L'équipe NordPass !